Petit tour à Wastburg

WastburgSéance d’initiation aux jeux de rôles ce week-end lors du Festi’Jeux de Corné avec les Conjurés du Temporel. L’occasion de faire copain comme cochon avec Wastburg…

Wastburg

Tiré du livre éponyme de Cédric Ferrand, Wastburg (fiche du grog par ici) permet aux joueurs d’incarner les gardoches de cette cité aussi vivante que corrompue. Les personnages sont définis par des traits narratifs plutôt que par des caractéristiques/compétences chiffrées. Le système est adapté du Free Universal Roleplaying Game (FU pour les intimes). Lors d’un test, on lance jusqu’à 3d6 et le meilleur (ou le plus mauvais) résultat est conservé et l’issue de l’action est déterminé par une table simple :

  1. Non et…
  2. Non
  3. Non mais…
  4. Oui, mais…
  5. Oui
  6. Oui et…

À cela s’ajoute un système de relance lié aux traits (et alimenté par des « aubaines ») et voilà. Simple à prendre en main pour les joueur et avec une gymnastique amusante pour le MJ (les « mais/et… »). Autant dire que les débutants ne sont pas perdus et que le meneur à de quoi s’amuser également tout en restant concentré sur l’essentiel.

Wastburg-fpv

Pour ceux qui trouveraient le gameplay trop léger, une super aide de jeu avait été publiée dans Casus belli n°7 et ajoutait quelques pistes pour enrichir le système. D’ailleurs , je vous propose de télécharger (Wastburg-fpv)la fiche de perso que j’ai réalisé avec les différents types de traits proposés dans l’aide de jeu.

Pour mes 5 nouveaux gardoches, j’avais choisi le scénario “Tout est gras dans l’verrat” de Del Armgo (dispo ici ou ). Je m’étais tellement amusé à sa lecture que je ne pouvais passer à côté. En plus son format court est assez pratique pour une partie d’initiation sur un événement. Et la partie fut truculente à souhait ! Bien sûr, tout ne s’est pas passé comme prévu, mais comme le MJ n’a pas l’esprit encombré par des tonnes de statistiques, l’improvisation se fait naturellement. En fait, on ne demande pas mieux !

Wastburg permet de se faire plaisir (des deux côtés du paravent) avec des personnages hauts en couleurs et des intrigues aussi improbables que celle proposée par Del Armgo et avec un système qui sait appuyer l’histoire sans lourdeur technique.

Allez, bande de péquenauds, allez r’luquer l’bouquin du gars Ferrand et enfilez votre uniforme. Bienvenue à Wastburg !

Publicités

2 réflexions sur “Petit tour à Wastburg

  1. hello, j’ai ajouté quelques zones de texte à ce pdf afin de pouvoir en faire un fichier évitable, est-ce que je peux le diffuser sur le sden ? Il n’existe aucune fiche d eperso éditable à ce jour. yannic

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s